Revue de presse

Magazine Monsieur

Interview

Bonjour Christophe. Tout d'abord, un immense merci de m'accorder cette interview et de te livrer en quelque sorte à ce premier "crash test" 🙂 

Je voudrais donc que cette interview porte sur ta conception de l'élégance, sur ton parcours et enfin sur ta marque. Prêt ? 

Tout d'abord, petit questionnaire rapide:

Si tu devais choisir qu'un livre ?

Un seul, c'est très dur, un recueil La Pléiade des oeuvres de Maupassant alors. 

C'est l'un des rares auteurs que j'aime lire et relire. 

Je n'aime généralement ni relire un livre ni revoir 2 fois le même film...

… Qu'un film ?

La grande bellezza

Grand moment de bonheur, tout est beau, l'Italie, Rome, les décors, les personnages, les vêtements portés par Jep provenant de Cesare Attolini, la mélancolie du personnage, certaines scènes à mourir de rire (le défilé de modes ecclésiastiques, etc...)

Ça ressemble beaucoup à ce que j'aime mis à part ces fiestas qui n'en finissent plus..!

… Qu'une citation ?

L'important dans la vie, c'est de faire des expériences...

Anthony Hopkins aka Hanibal Lecter. 

Et je tiens à préciser que je ne suis pas cannibale 😉 ...

Qu'une veste ?

Une forestière remise à mon goût...

Si l'on ne doit avoir qu'une veste dans son dressing, c'est celle-là qu'il faut avoir, elle est très polyvalente, en noir ou bleu nuit, on peut presque aller à l'opéra avec...

Ma préférée est en velours côtelé 3 tailles en dessous de ma taille normale, ainsi, les manches sont beaucoup trop courtes et c'est pour cela que j'aimerai proposer ce modèle mais en la remettant à mon goût...

Je l'utilise énormément chez moi pour travailler, avec un col roulé : c'est très confortable en hiver.

Qu'une chemise ?

La future chemise Chato Lufsen qui est en projet ou en plus proche : une chemise Anna Matuozzo en grande mesure.

J'en ai une en PAP qui vient de chez zampa di gallina : on approche la perfection, alors en grande mesure...

Sinon, je suis assez d'accord avec la citation : "c'est la chemise qui fait l'homme et le col qui fait la chemise !"

Qu'un accessoire ?

J'élimine les accessoires "utilitaires" comme la montre ou les boutons de manchette pour ne garder qu'un accessoire inutile : mon bracelet en poils d'éléphant, sensé porter chance à son possesseur !

Qu'un costume ?

Je ferai 3 propositions :  

• no budget en pap : un Brioni parce que leurs coupes et fabrications sont superbes. En plus ils tombent généralement très bien sur moi.

• moins de 1.500€ : un 3 pièces rayures tennis en PAP de chez Husbands, flanelle Fox please, parce que j'adore le travail que Nicolas fait depuis ses débuts.

• en grande mesure : un 3 pièces en flanelle grise avec un deuxième gilet si vous me permettez 🙂

Et qu'une paire de souliers ?

Une paire de chukka Romsey de chez JL en veau velours tabac, forme 8000.

Ça se porte aussi bien avec un jean, un chino ou un costume...  

Et cette forme 8000, ça affine le pied en l'allongeant légèrement, parfait pour mon petit 7 UK...

Très intéressant tout ce que tu dis, je sens que tu pourrais encore continuer pendant des pages, non ?

Merci, oui je pourrais en discuter pendant des jours..!

Et je vois bien pour la forestière, un vêtement toujours à propos en somme, ça sort quand ? 😉 

Je travaille en ce moment sur des accessoires (pochettes, cravates, gilets, gants, boutons de manchettes...) 

Tout cela est terriblement chronophage à mettre en place donc j'attends d'installer tout ceci avant de passer aux pièces plus importantes.

Je prévois de lancer une gamme de chemises juste après les accessoires...

Je voudrais ton avis car tu en parles un peu : l'élégance pour toi se limite-t-elle au vêtement ? Est-elle pratique ? Tu la définis comment d'ailleurs ? 

Pour moi, l'élégance ne se mesure pas qu'aux vêtements ou aux objets, c'est aussi une question de comportement ou d'attitude, une façon d'être et de vivre.

L'élégance est très difficile à définir, ce n'est pas binaire...

Aujourd'hui, je dirais qu'une personne est plutôt élégante quand elle est habillée selon les circonstances avec des couleurs et des coupes qui lui vont, et qui la mette en valeur,  et surtout avec un je ne sais quoi d'indéfinissable. Il faut également que l'ensemble soit beau, harmonieux et que la personne ait de l'allure...

En aucun cas une personne "overdressed" est élégante à mon goût.

De plus, quand je croise une personne élégante dans la rue, j'ai la capacité à m'en souvenir très longtemps.

Des exemples :

Je trouve David Niven, Cristóbal Balenciaga ou Hubert de Givenchy d'une élégance folle.

Plus proche de nous, je trouve la famille De Luca particulièrement élégante.

De même que Paul Fournier du site Paul-lux

Ainsi qu'Adrian Dinerli dans certaines tenues dont celle-ci au pitti uomo

Ou Ethan Newton,  anciennement chez The Armoury HK

Il y a également Yukio Akamine et tant d'autres que je ne peux citer...

Quand tu parles de ces personnages élégants, j'ai l'impression que l'élégance a changé avec le temps, est-ce le cas ?

Concernant l'élégance en général, non je ne crois pas. 

Concernant le port du vêtement en lui-même, oui cela a changé avec le temps...

Même s'il y a parfois des contres exemples : 

Massimiliano Moccia di Coggiola et Mickael Loir...

Quand tu dis que le vêtement a évolué mais pas l'élégance, que veux-tu dire précisément ?

Je veux dire que l'état d'esprit n'a pas changé alors que le vêtement, lui a changé.

Il n'y a qu'à ouvrir le livre "Des modes et des hommes" de Farid Chenoune pour s'en rendre compte...

> Les manières et le code de vie demeure le même mais la coupe, les couleurs et les tissus changent ?

Les manières et les codes se perdent...

La coupe des vêtements et les tissus évoluent, les couleurs, je ne pense pas, il suffit de voir comment pouvaient être colorées certaines tenues des siècles passés...

Existe-t-il pour toi des éléments qui n'ont jamais changé en terme de coupe ? Y a-t-il une coupe intemporelle selon toi ?

Je ne parlerai que de ce qui est contemporain alors.

La coupe intemporelle existe : j'ai chiné l'année dernière un costume besboke de chez Cifonelli fabriqué en 1981, un 2 boutons un peu années 60. Aujourd'hui, il est toujours d'actualité. J'ai juste fait reprendre la largeur du bas de pantalon à 19cm...

Question que j'aime bien poser: pour toi, le vêtement est un montre-corps ou plutôt un cache-misère ? 

Tout dépend de la personne qui les porte...

On va revenir un peu plus sur ton propre parcours: d'où te vient cette envie d'élégance ?

L'élégance est une proposition.

C'est une proposition que j'aimerai faire dans le cadre de la maison Chato Lufsen. 

Je dis bien une proposition : des accessoires et plus tard un vestiaire complet.

Je pense qu'à un certain niveau, une maison doit proposer des produits ayant l'âme de son créateur et non une réponse à une demande de consommateurs ciblés...

En quoi cela a influé dans ta vie ?

L'art, la beauté, l'harmonie et l'élégance m'aident à vivre, je ne peux pas vivre dans un environnement qui manque d'élégance, ce n'est pas possible. 

Pourquoi, je ne sais pas...

Et je ne parle pas de mobiliers ou de tentures luxueuses ni de palaces pour les vacances. Je me vois très bien passer l'été dans le bungalow Le Corbusier à Roquebrune Cap-Martin !

Et trouves tu l'élégance utile ? (pardonne-moi la question, mais la réponse n'est pas aussi simple qu'il n'y parait je pense)

L'élégance est importante pour certaines personnes, pas pour d'autres. 

Mais à quel niveau d'élégance parles-tu ?

Quand je te parle d'utile, cela rejoint ce que tu dis sur le Beau en fait, cela semble inutile alors qu'au contraire, cela relève de l'attitude, de l'ethos et même du besoin. Qu'en dis-tu ?

Je suis un amateur du Beau sous toutes ses formes. C'est un prolongement de ma personnalité. Un trait caractéristique. C'est vital. 

Mais je comprends qu'il puisse ne pas être utile à tout le monde. Certains préfèrent la fonctionnalité à la beauté. 

La notion de Beau n'est pas la même pour tout le monde : certains trouveront belle une ceinture du meilleur cuir alors que d'autres trouveront cela moche préférant rester "attachés" à leurs bretelles...

Quand tu parles de proposition, c'est donc parce que l'élégance est un choix ? 

Ce n'est pas un choix mais une possibilité donnée à tout le monde.

Personnellement, je ne trouve pas élégant de porter un survêtement en ville. Certains le porte quotidiennement. Faites porter à ces gens ne serait-ce qu'un pantalon bien coupé, une belle chemise et une belle paire de souliers et vous verrez la différence... Après il y a aussi une question d'attitude et de langage...

D'ailleurs, comment imagines-tu l'homme Chato Lufsen ? 

Comme je l'ai annoncé sur mon blog : 

"Ainsi, nous pouvons d’ores et déjà dire que la Maison Chato Lufsen s’adressera à un public exigeant mais hédoniste, adepte d’un certain état esprit, c’est à dire maîtrisant les codes mais voulant les bousculer, les contourner voir s’en affranchir…"

Et par rapport à ta Maison, voudrais-tu nous raconter l'histoire qui se cache derrière ce nom ? 

Joker : je préfère garder une part de mystère derrière cela 😉 

Je peux juste vous dire qu'il a été créé il y a plus de 10 ans...

Je t'accorde ton joker, tu l'as bien mérité après mon interrogatoire 🙂 

Merci 😉

Donc finalement, les notions de Beau et d'élégance sont assez subjectives ? Tu ne crois pas en l'absolu ou en l'universel donc ?

Oui, tout cela est très subjectif ! Et cela concerne tellement de domaines... 

Il n'empêche que pour les intéressés, cela peut être une quête d'absolu. Mais je ne crois pas en l'universalité du phénomène...

Et dis-moi, comment ça se passe lorsqu'on décide de ne plus uniquement "consommer" et qu'on souhaite créer à son tour ? 

Mon parcours est assez atypique car j'ai commencé à faire faire des vêtements par un "tailleur" de HK à 20 ans...

En fait étant insatisfait permanent et très exigeant, que ce soit au niveau des matières, des coupes ou des finitions, j'ai vite abandonné le PAP pour la demi-mesure voir la grande mesure, ceci sur une durée de 15 ans...

Pour les costumes, j'ai testé quelques maisons en allant crescendo : Hong Kong, Gambler, TM Lewin, J. Keydge, Ralph Lauren, Michael Ohnona, Gabriel Gonzalez, et un ami (ancien de chez Rousseau) m'a fait quelques pièces...

Pour les chemises, beaucoup de PAP, Tailormail, ensuite JLR, rapidement Courtot puis Mary Frittolini, ou Anna Matuozzo.

J'ai même fait faire des cachemires, des caleçons, des vêtements de nuit, des souliers et des lunettes en mesure...

J'ai ensuite beaucoup acheté sur e.bay et en dépôt vente pour étudier ce qui se faisait : du PAP mais aussi de la grande mesure. La liste serait beaucoup trop longue à faire...

J'en suis arrivé à me dire que ce qui me plaisait le plus était le dépareillé et déstructuré comme J.Keydge, et certaines vestes Arnys, et les chemises avec le moins d'entoilage possible aux cols et poignets. 

Je suis également très friand des finitions françaises sur les vestes et italiennes sur les chemises, même si ce n'est pas indispensable...

Tout ceci pour dire que j'ai toujours aimé "créer" mes vêtements : je sais ce que je veux et ce que j'aime... 

J'ai toujours beaucoup d'idées et d'inspirations, reste à mettre tout ce ceci en application : ce n'est pas aisé...

Merci à toi pour la qualité de tes réponses 🙂 

Je pense que l'on a balayé la plupart des thèmes et qu'il faudrait désormais en reparler quand tu pourras nous présenter le fruit de ton dur labeur, qu'en dis-tu ? 

Je peux d'ores et déjà te présenter le gilet et une cravate en laine et soie que je viens juste de récupérer cet après-midi...

Tu aurais un mot de la fin ? 

Longue vie aux élégantes, aux élégants, et à ton nouveau blog..!